Les Baltazars en résidence

Les Baltazars sont en résidence pour le mois de mai sur la plateforme IrDIVE du programme de recherche Sciences et Cultures du Visuel, à l’Imaginarium, Tourcoing.
    
A l’intersection du spectacle vivant et des arts plastiques, les Baltazars créent un théâtre plastique où univers visuel et sonore se conjuguent pour une dramaturgie de la sensation. L’espace-temps est destructuré et rearrangé, soumis ainsi au spectateur. La perception est mobilisée dans son intégralité. Le spectateur est tout à la fois investi, et affranchi de toute interprétation, libre de recomposer ce qui pour lui, aura fait sens.
La résidence des Baltazars au Pôle Recherche Sciences et Cultures du Visuel, à l’Imaginarium, s’inscrit dans le cadre d’une expérimentation autour de leur spectacle Nocturnes, projet soutenu par Pictanovo pour Expériences Interactives . Dans ce contexte, les Baltazars proposent de mener une démarche collaborative de recherche et de développement autour d’un outil, ou lutherie intermedia, permettant d’écrire et d’interpréter ce spectacle. Cet outil est imaginé comme la combinaison d’un logiciel d’écriture et d’interfaces gestuelles, et vise une conception innovante pour le contrôle gestuel des processus numériques manipulés sur scène. L’outil sera envisagé sous deux versions: une pour les interprètes du spectacle, et une pour le public, et ce dans le but de lui permettre de s’approprier la démarche artistique concrètement, lors d’ateliers. Les chercheurs de l’EDESAC, Université Lille3, apportent leur expertise par un regard médiologique sur la conception d’un tel outil, en particulier dans sa déclinaison pour le public. En effet, le rapport entre interactivité et appropriation, mais aussi les enjeux esthétiques qui en découlent, sont au coeur de cette recherche.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.