Archives de catégorie : Actualités

19-20 sept: « Le graffiti révélé »

Dans le cadre des Journées Européennes du Patrimoine, le tribunal de Cambrai, installé sur le site de l’ancien château de Selles, ouvrira ses portes aux visiteurs les 19 et 20 septembre 2015.

C’est l’occasion de découvrir le prototype du projet associé SCV « Le graffiti révélé, une visite virtuelle du château de Selles ».

Voir un billet sur la prison du château de Selles dans Criminocorpus.

En partenariat avec le Palais de Justice de Cambrai.
Visites guidées samedi à 14h, 15h45 et 17h30.
Durée : 1h30.
Réservations obligatoires à l’Office de tourisme du Cambrésis 03.27.78.36.15

29 mai-19 juillet : Expériences Interactives : l’Exposition

L’exposition propose de découvrir cinq œuvres interactives et quatre solutions de médiation culturelle soutenues par le fonds Expériences Interactives de Pictanovo.

On y présente notamment le dispositif « Sur le Pont Notre-Dame à Paris, au temps de Watteau« , qui constitue un volet du projet associé iCAVS « Cartographie interactive des agents du marché de l’art », coordonné par Sophie Raux (Lille 3-IRHiS).

Cette restitution en images de synthèse permet de retrouver l’impression des ponts de Paris habités et de découvrir l’intérieur de la boutique de Gersaint, le marchand d’art le plus célèbre du pont, vers 1720. Le décalage entre l’image véhiculée par Watteau dans son fameux tableau « L’Enseigne de Gersaint » et la restitution de la boutique rend compte de manière éclatante de la dimension imaginaire de la peinture.

Mené par une équipe interdisciplinaire de professionnels de l’infographie et de chercheurs en informatique, en histoire urbaine et en histoire économique et sociale de l’art, il vise à restituer le sens des espaces, des matériaux et des volumes de cette architecture disparue. Il propose une approche fondée sur des méthodes historiques rigoureuses alliées à l’apport de l’image de synthèse comme outil d’expérimentation. La démarche est destinée à être poursuivie dans l’avenir au fil de l’avancée de la recherche.

« Expériences Interactives, l’exposition ».
29 mai – 19 juillet / Maison Folie Hospice d’Havré, Tourcoing

Voir le cahier de visite

Visuall-Tek @ Innovatives SHS

 Visuall-Tek sur la webradio du CNRS​,  c’est ici !

Le projet était présenté cette semaine au Salon Innovatives SHS du CNRS. Visuall-tek est porté par Mathias Blanc (coordinateur du projet ANR VISUALL (2013-2017), et lauréat du programme PDOC 2013, au sein de l’Institut de Recherches Historiques du Septentrion – UMR 8529 IRHiS (CNRS/Lille3)).

Le projet Visuall-tek présente une bibliothèque d’applications web composée de trois outils collaboratifs pour analyser les images fixes et animées (Ikonikat, Coddeix et V-Atlas). Conçus initialement pour assister les chercheurs dans leur pratique, l’ergonomie intuitive de ces outils permet également d’envisager leur exploitation à des fins didactiques.

Carnet de recherche du projet : http://visuall.hypotheses.org/

19 juin : « Mouvement des images, mouvements du regard : Cinéma et Oculométrie »

Vendredi 19 juin 2015 – 10:30-17:30

Imaginarium (Tourcoing) – Salle FD1

Workshop organisé dans le cadre du projet de recherche iCAVS « Oculométrie et Perception des images : nouveaux enjeux esthétiques »
Avec la participation de Nathalie Delbard, Dork Zabunyan, Emmanuelle André, Raymond Bellour, Christa Blümlinger et Jessie Martin.

Jauge limitée, inscription obligatoire par mail à oculometrie19juin@gmail.com

Voir le programme détaillé

 

Publication : A perte de vue. Les nouveaux paradigmes du visuel.

Sortie de « À perte de vue – Les nouveaux paradigmes du visuel », publié par Les presses du réel, édité par Sophie Raux et Daniel Dubuisson.

« Cet ouvrage est le fruit d’une expérience originale et novatrice qui a été menée dans le cadre du Réseau Thématique Pluridisciplinaire « Visual Studies – Les nouveaux paradigmes du visuel » initié par l’Institut des Sciences Humaines et Sociales du CNRS entre 2010 et 2012. [http://tinyurl.com/rtpvs ]

Plusieurs spécialistes (psycho-cogniticiens, historiens de l’art, informaticiens, sociologues, artistes, spécialistes de la communication et de la muséologie) ont été invités à présenter non seulement leur conception, mais aussi les bases théoriques de leur approche des phénomènes visuels ».

Lire la suite, voir l’ensemble des contributeurs :
http://www.lespressesdureel.com/ouvrage.php?id=2761&menu=