Oculométrie et perception des images : nouveaux enjeux esthétiques

Nathalie Delbard, Mcf arts plastiques – Lille 3 – CEAC
Dork Zabunyan MdC, études cinématographiques – Lille 3 – CEAC

Statut : Projet iCAVS 2014-2015

Les études visuelles seront ici abordées suivant trois grandes orientations :

1) La mise à l’épreuve par l’oculométrie des théories de l’image fixe et en mouvement (comme le « punctum » photographique de Barthes ou le « choc » cinématographique d’Eisenstein) à partir des œuvres mobilisées par ces mêmes théories.

2) L’examen de notre système visuel dès lors qu’il est confronté à divers supports et formats de l’image permettant de penser à nouveaux frais les enjeux de la reproductibilité (par exemple, les écarts perceptifs entre une œuvre originale vue au musée et sa reproduction sur écran).

3) L’analyse de notre regard quand il est placé devant une multiplicité de sources de représentations (expérience de la coexistence des images : exposition, écrans partagés, etc.). L’oculométrie viendra caractériser les types d’attention de ces différents régimes de polyvision.

Manifestations :

19 novembre 2015 : Conférence de Raphaël Rosenberg

19 juin 2015 : Journée d’étude Mouvement des images, mouvements du regard : Cinéma et Oculométrie.

18 décembre 2014 : Journée d’étude Oculométrie et perception des images : Nouveaux enjeux esthétiques

 

 

Une réflexion au sujet de « Oculométrie et perception des images : nouveaux enjeux esthétiques »

Les commentaires sont fermés.

Faire émerger une communauté de chercheurs autour de l’image, des artefacts visuels, et des dispositifs de vision et de visualisation. Programme porté par l'Université de Lille et le CNRS.